Seconde entrevue des frères avec Joseph

001-preschool-joseph-reunionLa famine continuait à peser sur le pays de Canaan. Lorsque la famille de Jacob eut mangé tout le blé rapporté d’Égypte, Jacob dit à ses fils: «Repartez là-bas nous acheter quelques vivres.» Juda lui répondit: «L’administrateur égyptien nous a clairement avertis qu’il ne nous recevrait pas si notre frère n’était pas avec nous. Si donc tu laisses Benjamin nous accompagner, nous irons t’acheter des vivres. Mais si tu refuses, nous ne partirons pas, car l’homme nous a bien dit: “Si votre frère n’est pas avec vous, je ne vous recevrai pas!” » – «Pourquoi avez-vous révélé à cet homme que vous aviez un autre frère? reprit Jacob. Vous m’avez fait du tort.» – «C’est lui qui nous a posé de nombreuses questions sur nous et notre famille, répondirent-ils. “Votre père est-il encore en vie? a-t-il demandé. Avez-vous un autre frère?” Nous avons seulement répondu à ses questions. Nous ne pouvions pas deviner qu’il nous dirait d’amener notre frère.» Juda ajouta: «Père, laisse Benjamin venir avec moi. Il faut que nous partions, si nous voulons survivre, toi, nous et nos familles. Nous ne tenons pas à mourir. Je me déclare responsable de lui; tu pourras me le réclamer. Si je ne te le ramène pas, je serai pour toujours coupable à ton égard. Et maintenant, si nous n’avions pas tellement tardé, nous aurions pu faire deux fois le voyage aller et retour.» Jacob leur répondit: «Eh bien, puisqu’il le faut, faites donc ceci: emportez dans vos sacs quelques bons produits de notre pays, pour en faire cadeau à cet Égyptien. Prenez un peu de résines précieuses: baume, gomme adragante, ladanum, un peu de miel, des pistaches et des amandes. Rapportez l’argent que vous avez trouvé en ouvrant vos sacs – quelqu’un a sans doute fait une erreur – et prenez avec vous une seconde somme d’argent. Maintenant emmenez votre frère et repartez chez cet homme. Que le Dieu tout -puissant le dispose à avoir pitié de vous et à laisser Benjamin et Siméon revenir avec vous! Quant à moi, j’ai déjà perdu un fils et je vais en perdre d’autres.» Les frères préparèrent les cadeaux et la double somme d’argent. Ils se rendirent avec Benjamin en Égypte et vinrent se présenter devant Joseph.

004-preschool-joseph-reunionLorsque Joseph vit que Benjamin était avec eux, il dit à son intendant: «Conduis ces gens chez moi. Fais abattre une bête et préparer le repas. Ils mangeront à midi avec moi.» L’homme exécuta les ordres de Joseph et conduisit ces hommes chez son maître. Lorsqu’on les invita à entrer, ils furent pris de peur. Ils se disaient: «C’est à cause de l’argent remis dans nos sacs lors du premier voyage. On nous fait entrer ici pour nous tomber dessus et nous maltraiter; on va prendre nos ânes et faire de nous des esclaves.» Au moment d’entrer ils s’approchèrent donc de l’intendant et lui dirent: «Pardon, Monsieur l’Intendant, nous sommes déjà venus une première fois pour acheter des vivres. Au retour, lorsque nous nous sommes arrêtés pour la nuit et que nous avons ouvert nos sacs, chacun de nous a retrouvé l’argent à l’entrée de son sac, exactement la somme que nous avions payée. Mais nous l’avons rapportée maintenant, et nous avons amené une autre somme d’argent pour acheter d’autres vivres. Nous ignorons qui avait remis l’argent dans nos sacs.» L’homme répondit: «Soyez tranquilles, ne vous inquiétez de rien. C’est votre Dieu, le Dieu de votre père, qui a déposé un trésor dans vos sacs. Quant à votre argent, je l’ai encaissé.» L’intendant libéra Siméon et fit entrer tous les frères chez Joseph. On leur apporta de l’eau pour se laver les pieds et on donna du fourrage à leurs ânes. Ils préparèrent les cadeaux, en attendant l’arrivée de Joseph à midi. Ils avaient appris en effet qu’ils mangeraient là avec lui. Dès que Joseph entra chez lui, ils lui offrirent leurs cadeaux, puis s’inclinèrent jusqu’à terre devant lui. Joseph leur demanda comment ils allaient, puis il ajouta: «Et comment va votre vieux père, dont vous m’aviez parlé? Est-il toujours en vie?» – «Oui, répondirent-ils, ton humble serviteur est encore en vie et se porte bien.» Ils s’inclinèrent à nouveau profondément. Joseph aperçut Benjamin, son propre frère, le fils de sa mère, et dit: «C’est donc là le jeune frère dont vous m’avez parlé.» Et il ajouta: «Que Dieu te soit favorable, mon enfant!» Joseph était si ému de voir son frère que les larmes lui vinrent aux yeux. Il se retira précipitamment dans sa chambre pour y pleurer. Après s’être lavé le visage, il revint. Il domina son émotion et ordonna de servir le repas. Joseph fut servi seul à une table, tandis que ses frères l’étaient à une autre. Les Égyptiens invités chez lui mangèrent aussi à part, car ils ne pouvaient pas partager un repas avec des Hébreux: leur religion l’interdisait. Les frères, installés en face de Joseph, avaient été placés par rang d’âge, de l’aîné au plus jeune. Ils se regardaient les uns les autres avec étonnement. Joseph leur fit servir les plats qui étaient sur sa table. A Benjamin, il fit porter une ration cinq fois plus copieuse que celles de tous ses frères. Ils burent du vin ensemble jusqu’à en être gais.

Genèse 43:1-34

 

Laisser un commentaire