Jésus-Christ : la signification de son nom

Matthieu 1:18-25

Jésus est né d’une jeune femme nommée Marie. Un ange a rendu visite à sa fiancée Joseph dans un rêve et lui a dit de nommer l’enfant Jésus, parce qu’il sauverait le peuple de son péché. « Jésus » était un nom commun au moment de la naissance de Jésus. Il vient du nom hébreu « Yeshua », qui signifie « Yahvé sauve ». (Yahweh est un nom pour Dieu.) Le mot « Christ » est un mot grec qui signifie oint. Donc, Jésus-Christ était l’oint qui sauverait son peuple de son péché! Après des centaines d’années, Dieu a tenu sa promesse aux Israélites. Un roi était venu! Pouvez-vous imaginer ce que cela a dû ressentir de savoir que le Messie était là?

Mon arbre familial

Pour illustrer cette leçon sur la généalogie, on peut proposer à l’enfant de construire son propre arbre familial. Encore une fois, l’idée n’est pas de nous attarder sur nos origines, mais de comprendre un peu mieux notre place et notre identité sur terre comme au ciel. Relire pourquoi parler de la généalogie.

Pour des questions pratiques, je conseille de commencer par le foyer et élargir de plus en plus :

  • L’enfant
  • Son papa, sa maman
  • Ses frères et soeurs
  • Les grands-parents
  • Les frères et soeurs de papa et maman
  • etc …

Quelques idées trouvées sur la Toile :

Pourquoi parler de la généalogie ?

Pourquoi commencer une histoire par une généalogie ?

Matthieu commence son évangile par une généalogie pour faire le lien avec l’Ancien Testament. Jésus est le descendant de David par lequel la promesse va s’accomplir : c’est le Christ !

D’autres disaient: Celui-ci est le Christ. Et quelques autres disaient: Mais le Christ viendra-t-il de la Galilée? L’Ecriture ne dit-elle pas que le Christ sortira de la race de David, et du bourg de Bethléhem, d’où était David?
Jean 7:41‭-‬42

Quand tes jours seront accomplis, et que tu seras couché avec tes pères, j’élèverai ta postérité après toi, celui qui sortira de tes entrailles, et j’affermirai son règne; Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j’affermirai le trône de son règne à toujours. Je serai son père, et lui sera mon fils. S’il commet quelque iniquité, je le châtierai avec la verge des hommes et avec les plaies des fils des hommes, Mais ma grâce ne se retirera point de lui, comme je l’ai retirée de Saül, que j’ai ôté de devant toi. Ainsi ta maison et ton règne seront assurés à jamais devant tes yeux; ton trône sera à jamais affermi.
2 Samuel 7:12‭-‬16

Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, où je susciterai à David un germe juste. Il régnera en roi; il prospérera, et il exercera le droit et la justice sur la terre. En ses jours Juda sera sauvé, et Israël habitera en assurance; et voici le nom dont on l’appellera: l’Éternel notre justice.
Jérémie 23:5‭-‬6

Mais toi, Bethléhem Éphrata, qui es petite entre les milliers de Juda, de toi sortira celui qui doit être dominateur en Israël. Ses origines sont d’ancienneté, dès les jours éternels.
Michée 5:2

J’ai traité alliance avec mon élu; j’ai fait serment à David, mon serviteur, disant: J’affermirai ta postérité pour toujours, et je fonderai ton trône pour tous les âges. (Sélah.)
Psaumes 89:4‭-‬5

Et ils lui dirent : C’est à Bethléhem, ville de Judée ; car c’est ainsi que l’a écrit un prophète : Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n’es pas la moindre entre les principales villes de Juda, car c’est de toi que sortira le Conducteur qui paîtra Israël mon peuple.
Matthieu 2:5‭-‬6

Et leur dit : Que vous semble-t-il du Christ ? De qui doit-il être fils ? Ils lui répondirent : De David. Et il leur dit : Comment donc David l’appelle-t-il par l’Esprit son Seigneur, en disant : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie mis tes ennemis pour te servir de marchepied ? Si donc David l’appelle son Seigneur, comment est-il son fils ?
Matthieu 22:42‭-‬45

Et Dieu l’ayant ôté, il leur suscita David pour roi, à qui aussi il rendit témoignage, en disant: J’ai trouvé David, fils de Jessé, un homme selon mon cœur, qui exécutera toutes mes volontés. C’est de sa postérité que Dieu a suscité Jésus, selon sa promesse, pour être le Sauveur d’Israël.
Actes 13:22‭-‬23

Notre famille

En découvrant la généalogie de Jésus, nous découvrons qu’Il est le descendant de David, le Sauveur promis par Dieu pour sauver le peuple d’Israël ainsi que le monde entier.

Il y a beaucoup de débats sur l’exactitude de cette généalogie. Et manifestement, cela ne date pas d’hier, lorsqu’on lit les divers avertissements de Paul à Tite et Timothée :

Mais réprime les questions folles, les généalogies, les contestations et les disputes touchant la loi; car elles sont inutiles et vaines.
Tite 3:9

Suivant la prière, que je te fis lorsque je partis pour la Macédoine, de demeurer à Ephèse, je te prie encore d’avertir certaines personnes de n’enseigner point une doctrine différente; Et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies qui n’ont point de fin, et qui engendrent des disputes, au lieu de former l’édifice de Dieu, qui consiste dans la foi.
1 Timothée 1:3‭-‬4

L’important dans ce message n’est pas de s’attarder sur « nos origines ». Ce que nous souhaitons transmettre aux enfants, c’est la place que Jésus avait dans la lignée de David, et comment Il accomplit ainsi la promesse fait à ses ancêtres.

De même, puisque l’on parle de famille, je pense que l’on peut également aborder quelle « place » notre enfant prend dans :

  • sa famille terrestre
  • sa famille spirituelle

Notre famille

Notre enfant appartient à une famille « terrestre ». Dieu nous demande de ne pas négliger cette sphère familiale. Il y a même établi certaines règles car c’est le premier lieu où l’enfant va pouvoir expérimenter, partager, et vivre sa foi.

‘Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu, n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. ‘ Matthieu 15:3-6

‘Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle. ‘ 1 Timothée 5:8

‘Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté; car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu? ‘ 1 Timothée 3:4-5

Notre famille en Christ

L’enfant peut également comprendre qu’il a une famille en Christ. En acceptant Jésus, Dieu nous donne la grâce de l’appeler Papa. Ce qui fait de tous les chrétiens des frères et soeurs.

‘Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. ‘ Galates 4:6-7

‘ Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler. La foule était assise autour de lui, et on lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. Et il répondit: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui: Voici, dit-il, ma mère et mes frères. Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère.’ Marc 3:31-35

La généalogie de Jésus

Matthieu 1:1-16

La généalogie est un grand mot avec une signification simple. Fondamentalement, une généalogie est un arbre généalogique, ou une liste de tous les membres de votre famille. La généalogie de Jésus remonte à Abraham. Le roi David est au milieu aussi! Savez-vous pourquoi c’est important? Matthieu a montré que Dieu a tenu ses promesses à Abraham et David. Dieu avait dit à Abraham qu’à travers lui toutes les familles du monde seraient bénies. Jésus accomplit cette promesse avec certitude ! Alors Dieu a promis à David que par sa famille, un roi naîtrait qui régnerait sur le peuple de Dieu pour toujours. Jésus remplit aussi cette promesse! Jésus était le roi que le peuple attendait. Il sauverait les gens de leurs péchés. Nous pouvons avoir confiance en Dieu parce qu’Il nous a montré tout au long de la Bible qu’Il tient toujours Ses promesses, et qu’Il nous aime beaucoup. Prions de le remercier pour cela!

Bilan de l’année 2017-2018

C’est déjà la fin de l’année scolaire, que le temps passe vite ! Un petit mot pour vous partager notre bilan de ces quelques mois.

Notre témoignage de cette année

wood-3327316_1920Cette année, grâce à Dieu, nous avons pu parcourir une grande partie du livre de la Genèse. Les leçons ne se sont pas vraiment déroulées « comme prévu », avec une régularité à améliorer ! Nous avons également eu un temps de pause, où la grossesse m’a vraiment fatiguée et ne me permettait plus de mener à bout les objectifs que je m’étais fixés. Mais, gloire à Dieu, toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu et qui sont appelés à son dessein. Ce temps de « pause » nous a donné des occasions d’aborder de nouvelles choses avec les enfants, telle que la vie que Dieu nous donne, l’éducation et l’autorité des parents.

Je suis très touchée de l’accueil que les enfants font déjà à leur petit frère. Pour nous, il est déjà là, même s’il est encore dans mon ventre ! On ressent que ce petit bébé en formation fait déjà partie de notre vie, il est dans nos prières, on lui parle, il nous répond par ses petits coups … Bref, on sait qu’il est là et qu’il est déjà quelqu’un, une personne à part entière.

Cela nous confirme à quel point nous devons toujours rester à l’écoute de Dieu dans nos projets. C’est toujours le plan de l’Eternel qui s’accomplit. Concernant la lecture (et l’étude) de la Bible en famille, cela reste un travail de longue haleine, mais que le Seigneur nous donne la persévérance dans ce que nous faisons !

La vie du site

Bible en famille - Roue de la création - 02Comme prévu, notre site a pour principal objectif d’être notre carnet de bord. Cette année, nous y avons recensé beaucoup de ressources « extérieures » alors que je souhaitais initialement davantage témoigner de notre démarche personnelle. L’équilibre est délicat à trouver, entre exposer à outrance ce que nous faisons dans nos maisons et cacher notre lumière sous le boisseau … Mais que Dieu nous donne sa sagesse aussi sur ce point-là.

Parmi les ressources de cette année, nous avons couvert le livre de la Genèse ainsi que quelques autres passages de la Bible selon les circonstances de notre vie quotidienne. J’ai également partagé quelques « plans de lecture » qui m’ont touchée. Je précise que ce ne sont pas MES réflexions, mais j’avais aussi à coeur de les partager car cela fait la diversité du corps du Christ, de l’Eglise.

Pour ceux qui sont inscrits à la newsletter, rassurez-vous, elle est toujours d’actualité, mais comme vous avez pu le constater, je ne suis pas favorable à l’envoi de mail à outrance ! Je dois également faire un peu de ménage dans les adresses, car je n’ai pas été épargnée par les fausses adresses (erreur de débutante 😉 ). L’objectif de la newsletter est toujours de vous apporter un « condensé » de notre site, de notre avancé dans ce beau projet. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi s’inscrire aux plans de lecture. Ceux qui ne sont pas inscrits peuvent toujours le faire ici : Inscription.

2Parmi les projets de cette année, il y a également notre chaîne Youtube, qui a eu un « succès » auquel je ne m’attendais pas du tout ! A l’origine, je l’ai ouverte pour partager les airs que j’aime chanter pour ou avec les enfants. Ce sont majoritairement des enregistrements spontanés, ils n’ont pas du tout vocation à être « parfaits » comme en studio. Il n’est pas rare d’entendre les enfants parler derrière moi, ou les oiseaux chanter  (eh non, ce n’est pas un effet du clavier, ce sont les vrais oiseaux …). Je fais aussi quelques erreurs, ou mon souffle n’est pas bien placé … Bref, je ne dis pas cela pour faire « fausse humilité », mais je suis contente que cela puisse encourager certains d’entre vous, à apprendre de nouveaux chants et louer notre Seigneur avec notre coeur plus qu’avec nos notes de musique.

A ce propos, j’aimerais vous encourager à vraiment vous « approprier » toutes les ressources que je partage, pour qu’elles puissent être des choses « vécues ». Je dis cela dans le sens où, ne vous contentez pas de prendre la chose toute faite et la donner aux enfants. Par exemple, les berceuses pour les bébés que j’ai pris beaucoup de plaisir à chanter : bien sûr, vous pouvez lancer la playlist en boucle pour l’écouter, mais n’est-ce pas mieux de la chanter vous-même avec vos enfants ? Et ne me dites pas que vous ne savez pas chanter, je suis sûre que vos petits enfants préfèrent entendre leur papa ou leur maman chanter faux, qu’entendre une musique enregistrée par une inconnue. C’est une vraie relation qui se tisse. Et c’est le cas pour toutes les ressources que je partage.

Et pour la suite …

Nous vous donnons RDV à la rentrée pour de nouveaux articles, En attendant, n’hésitez pas à parcourir à nouveau le site et surtout m’envoyer toutes vos remarques ! Et si vous ne l’avez pas encore fait, n’oubliez pas le petit cahier d’activités pour ces vacances ! Encore merci pour tous vos encouragements et que toute la gloire revienne à Dieu !

Soyez bénis !

 

Qui suis-je ?

silhouette-3276633_1280La quête d’un enfant pour comprendre sa propre identité sera toujours filtrée à travers sa compréhension de ce que signifie être votre enfant. En tant que votre enfant, ils font partie de quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes. Ils sont membres d’une famille. Cela vient avec des droits et des privilèges, comme l’accès à vous, votre amour, vos ressources et votre soutien. Il vient avec le patrimoine et la communauté, avec les grands-parents, les tantes, les oncles, les cousins, les frères et sœurs et les amis de la famille. Il a aussi des responsabilités comme vous obéir, suivre les règles de votre ménage, faire les corvées, etc. Continuer la lecture de « Qui suis-je ? »

Engagement

baking-1951256_1920Combien de temps passez-vous avec vos enfants?

Votre réponse dépendra probablement d’une variété de facteurs tels que leur âge, que vous soyez ou non votre école maternelle, votre horaire de travail, et si vos enfants vivent encore avec vous.

Pourtant, quel que soit le nombre d’heures passées dans la même pièce, ce qui compte vraiment, c’est combien de temps vous consacrez à votre enfant en tête-à-tête. La parentalité prend plus que la proximité : il faut un engagement déterminé. Continuer la lecture de « Engagement »

La discipline de l’enfant : un véritable entraînement !

dumbbells-2465478_1920

Aider votre enfant à pratiquer la bonne chose à faire est tout aussi important que d’identifier la mauvaise chose à faire.

Paul a dit à Timothée de se discipliner dans le but de la piété:

‘Rejette les contes profanes de vieilles femmes. Exerce-toi plutôt à la piété. En effet, l’exercice physique est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, car elle a la promesse de la vie présente et de la vie à venir. ‘

1 Timothée 4:7-8 

Le mot « s’exercer » dans le grec des écritures du Nouveau Testament est gumnazo (à partir duquel nous obtenons des mots tels que gymnastique et gymnase), cela signifie exercer ou s’entraîner. L’idée est celle d’un homme qui commence à s’entraîner avec des poids pour augmenter sa force. Le premier jour à la salle de gym, il tente de soulever 35 kgs, mais il trouve qu’il ne peut pas obtenir la barre au-dessus de sa tête. Par conséquent, il décide de commencer avec seulement 20 kgs. Il découvre qu’il peut appuyer sur la barre de 20 kgs 12 fois au-dessus de sa tête. Il continue alors à exercer avec ce poids pendant une semaine. La semaine suivante, il augmente le poids des haltères à 25 kgs. Il maintient le poids de 25 kgs pendant sept jours, puis il augmente à 30 kgs. Pendant tout ce temps, ses muscles deviennent plus forts et plus gros. Semaine après semaine, il continue d’augmenter le poids jusqu’à ce que, après deux ans, il soulève facilement sur 80 kgs. Au bout de 2 ans de musculation, il se dirige vers le haltère de 35 kgs, qu’il ne pouvait pas soulever au-dessus de ses épaules il y a deux ans, et d’une main le soulève tout au long de sa tête. Ses muscles sont devenus si forts et si volumineux que ce qui était autrefois impossible est devenu un exploit facile à cause de l’entraînement et de l’exercice (gumnazo). C’est exactement ce qui arrive quand nous nous exerçons dans le but de la piété. Ce qui paraissait impossible devient facile (deuxième nature). Continuer la lecture de « La discipline de l’enfant : un véritable entraînement ! »

Prier pour son bébé – La paix

child-3268265_1920Dieu omniprésent,

Tu es notre papa. Personne ne pourra jamais te remplacer, pas même nos pères ou mères terrestres. Tu nous tiens dans la paume de ta main chaque nuit quand nous dormons. Tu es toujours là pour nous et Tu nous promets une paix qui surpasse toute intelligence si nous te donnons nos coeurs et te suivons. Il y a de la paix à Ta Table, et nous ne pouvons pas attendre pour célébrer à la Table du Seigneur où nous n’aurons plus jamais faim ou soif. Tu as préparer une demeure spéciale pour chacun d’entre nous dans la maison de ton Père et quel jour glorieux ce sera lorsque nous entrerons dans tes portes et nous contemplerons ton visage céleste ! Continuer la lecture de « Prier pour son bébé – La paix »

La discipline comme mode de vie

looking-3335108_1920Ce n’est pas amusant de discipliner nos enfants. Notre temps avec eux est souvent si court que nous préférons le passer à faire des choses qui semblent plus sympa. Pourtant, aimer nos enfants sans discipline n’est pas du tout l’amour. En fin de compte, cela envoie le message que nous préférons laisser nos enfants emprunter un chemin dangereux et risquer leur destinée éternelle plutôt que de faire quelque chose qui pourrait les mettre en colère contre nous. Ceci n’est pas de l’amour; c’est la peur. Continuer la lecture de « La discipline comme mode de vie »