Retour sur la leçon : Caïn et Abel

Pour la première fois depuis le début de Bible en famille, j’ai senti Matthias perplexe. J’ai commencé la leçon par lire la Bible, en m’appuyant sur les illustrations. Comme à l’habitude, j’essaie de lire une première fois, lentement mais sans trop m’attarder. Puis, on reprend une deuxième où je reformule l’histoire pour voir s’il a bien compris. (Ou il reformule lui-même comme la dernière fois).

coeur
Déjà, Matthias est surpris car il ne savait pas qu’Adam et Eve avaient des enfants, ou plutôt que Caïn et Abel étaient les enfants d’Adam et Eve. Il avait l’air enthousiaste de voir ces 2 frères. Puis on continue, on continue, et déjà expliquer l’offrande, ce n’est pas forcément évident. Comme je l’ai dit lors de la préparation, j’en ai parlé comme un cadeau qu’on offre à Dieu. Puis, comme Dieu avait accepté l’offrande d’Abel mais pas celle de Caïn, il m’a dit «Dieu n’aime pas les légumes?». Alors, je lui ai expliqué que ce n’était pas vraiment CE QUE Caïn a offert que Dieu n’aimait pas mais LA FAÇON dont il lui a offert. C’était un peu compliqué de trouver les mots, j’ai essayé de prendre des exemples de notre vie quotidienne mais vraiment, pas évident.

On a vu la suite, quand Dieu prévient Caïn. C’était intéressant parce que je crois que c’est la 1ère fois dans la Bible qu’on parle du «péché». Bien sûr, il y a eu la désobéissance d’Adam et Eve, mais là, il y avait dit explicitement ce mot « péché ». Alors, on en a parlé un peu. Caïn avait le choix de faire ce qui est bien, Dieu n’avait rien contre lui ou son offrande (mais Il connaissait déjà son cœur), mais il a persisté dans le mal. Jusqu’à commettre un mal affreux.

CainAbel-Illustrations
Alors, on est arrivé au moment où Caïn tue Abel. Et j’ai senti un petit vide, Matthias m’a paru effaré, voire même triste. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé dans sa tête. Peut-être qu’il s’est demandé comment cela est-il possible de tuer son frère… et pourtant, c’est ce qui est arrivé. Puis nous avons vu les conséquences de ce péché. Caïn condamné à errer et ne pouvant plus cultiver la terre. Et pourtant, Dieu montre encore sa bonté envers Caïn en lui mettant un signe pour ne pas qu’il soit tué.

Après cet échange, on est passé à l’activité : le visage des émotions. Il était content de colorier et d’utiliser les attaches parisiennes. Ça lui a rappelé sa maîtresse d’école de l’an dernier.

VisageEmotions

Bilan de la leçon :
je pense qu’on en reparlera encore, car je vois bien qu’il y a des questions qui restent dans sa petite tête. Elles sortiront quand elles sortiront, j’ai la grâce d’avoir un enfant qui communique bien. Et puis, nous prendrons les choses en leur temps, que Dieu nous donne la sagesse d’aborder des sujets accessibles aux enfants.
C’est par la foi qu’Abel a offert à Dieu un sacrifice plus grand que celui de Caïn; c’est grâce à elle qu’il a été déclaré juste, car Dieu approuvait ses offrandes, et c’est par elle qu’il parle encore bien qu’étant mort.
Hébreux 11:4

Laisser un commentaire