Annonce de la naissance de Jésus

4_LS_Mary_Angel_1024Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L’ange entra chez elle et dit: «Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi. [Tu es bénie parmi les femmes.]» Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L’ange lui dit: «N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre. Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n’aura pas de fin.» Marie dit à l’ange: «Comment cela se fera-t-il, puisque je n’ai pas de relations avec un homme?» L’ange lui répondit: «Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. Voici qu’Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d’un fils dans sa vieillesse. Celle que l’on appelait ‘la stérile’ est dans son sixième mois. En effet, rien n’est impossible à Dieu.» Marie dit: «Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi!» Et l’ange la quitta. Continuer la lecture de « Annonce de la naissance de Jésus »

La promesse de Dieu à Abraham – Illustrations

01_Abraham_Promise_JPEG_1024
Sweet Publishing/FreeBibleimages.org

‘Après cela, le Seigneur se montre à Abram. Il lui dit : « N’aie pas peur, Abram ! Je te protégerai, et je te donnerai une grande récompense. » Abram répond : « Seigneur mon D ieu, qu’est-ce que tu vas me donner ? Je n’ai pas d’enfant, personne ne pourra naître de moi. C’est Éliézer de Damas qui est mon héritier. C’est lui qui va recevoir tout ce qui est à moi. » Abram répond : « Seigneur mon Dieu , qu’est-ce que tu vas me donner ? Je n’ai pas d’enfant, personne ne pourra naître de moi. C’est Éliézer de Damas qui est mon héritier. C’est lui qui va recevoir tout ce qui est à moi. » Alors le Seigneur lui répond : « Non, ce n’est pas lui qui sera ton héritier, ce sera un fils né de toi. » Continuer la lecture de « La promesse de Dieu à Abraham – Illustrations »

Naissance de Jésus – Flanellographe

8-d109620821La Bonne Nouvelle

Dans une ville de Galilée, Nazareth, Dieu envoya l’ange Gabriel chez Marie. L’ange entra chez elle et lui dit : « Réjouis-toi ! Le Seigneur t’a accordé une grande faveur, il est avec toi. » Marie fut très troublée par ces mots ; elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « N’aie pas peur, Marie, car tu as la faveur de Dieu. Bientôt tu seras enceinte, puis tu mettras au monde un fils que tu nommeras Jésus. Il sera grand et on l’appellera le Fils du Dieu très-haut. Le Seigneur Dieu fera de lui un roi, comme le fut David son ancêtre, et il régnera pour toujours sur le peuple d’Israël, son règne n’aura point de fin . » Marie dit à l’ange : « Comment cela sera-t-il possible ? » L’ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Dieu très-haut te couvrira comme d’une ombre. C’est pourquoi on appellera saint et Fils de Dieu l’enfant qui doit naître. » Alors Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi comme tu l’as dit. » Et l’ange la quitta.

Marie était fiancée à Joseph. Avant qu’ils ne vivent ensemble, elle se trouva enceinte par l’action du Saint-Esprit. Joseph voulait se séparer secrètement pour ne pas lui faire honte. Alors, un ange apparut à Joseph en rêve. « Joseph, n’aie pas peur d’épouser Marie, car elle attend un enfant par l’action du Saint-Esprit. Elle fera naître un fils, qui s’appelera Jésus, et qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela arriva pour que s’accomplisse la parole de Dieu : « La vierge sera enceinte et mettra au monde un fils, qu’on appellera Emmanuel . » – Ce nom signifie « Dieu est avec nous ».Quand Joseph se réveilla, il agit comme l’ange avait dit, et se maria avec Marie.

La naissance de Jésus

‘En ce temps-là, l’empereur Auguste donna l’ordre de recenser tous les habitants de l’empire romain. Tout le monde allait se faire enregistrer, chacun dans sa ville d’origine. Joseph lui aussi partit à Bethléem, où est né le roi David ; en effet, il était lui-même un descendant de David. Il alla s’y faire enregistrer avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient à Bethléem, le jour de la naissance arriva. Il n’y avait pas de place pour eux dans l’abri destiné aux voyageurs. Alors, le petit enfant est né, et Marie  l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche.

Les Bergers

Dans cette même région, il y avait des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leur troupeau. Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur les entoura de lumière. Ils eurent alors très peur. Mais l’ange leur dit : « N’ayez pas peur, car je vous apporte une bonne nouvelle qui réjouira beaucoup tout le peuple : cette nuit, dans la ville de David, est né, pour vous, un Sauveur ; c’est le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous le fera reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé de langes et couché dans une crèche. » Tout à coup, il y eut avec l’ange une troupe nombreuse d’anges du ciel, qui louaient Dieu en disant : « Gloire à Dieu dans les cieux très hauts, et paix sur la terre pour ceux qu’il aime ! » Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : « Allons donc jusqu’à Bethléem : il faut que nous voyions ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. » Ils se dépêchèrent d’y aller et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Quand ils le virent, ils racontèrent ce que l’ange leur avait dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui entendirent les bergers furent étonnés de ce qu’ils leur disaient. Quant à Marie, elle gardait tout cela dans sa mémoire et y réfléchissait profondément. Puis les bergers prirent le chemin du retour. Ils célébraient la grandeur de Dieu et le louaient pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, car tout s’était passé comme l’ange le leur avait annoncé. ‘

Références :

  • Matthieu 1:18-2:11
  • Luc 1:26-2:20

 

 

Télécharger le PDF.

Source : My wonder studio – Tiny Bible Treasures