Avoir la paix signifie-il forcément que je sois sauvé(e) ?

Au risque d’en choquer quelques-uns, je ne crois pas que la paix soit un critère pour savoir si on est sauvé ou pas. Il est même dit dans la Bible que quand ils diront : paix et sécurité, alors une ruine subite les surprendra. Le seul critère qui détermine notre salut est notre foi en Jésus.

Pour ce qui regarde les temps et le moment, vous n’avez pas besoin, mes frères, qu’on vous en écrive; Car vous savez bien vous-mêmes, que le jour du Seigneur viendra comme un larron qui vient la nuit. Car, quand ils diront: paix et sécurité, alors une ruine subite les surprendra, comme les douleurs surprennent une femme enceinte; et ils n’échapperont point.
1 Thessaloniciens 5:1‭-‬3

Aujourd’hui, dans ce monde effrené, on surfe un peu sur le marché de la Paix. Coaching, tendance zen (qui, je le rappelle, est un branche du bouddhisme…), yoga (qui est issue d’une discipline spirituelle de philosophie indienne) … Chacun cherche sa paix, en se reposant sur des pratiques, des techniques de maîtrise soi … C’est vrai que cela peut sûrement être apaisant un moment. Mais la paix de Jésus n’a rien à voir avec ce que monde peut offrir. Elle ne repose pas sur une « pratique » ou un ensemble de principe à suivre. Elle ne repose même pas sur la satisfaction d’avoir plutôt bien obéi à Dieu espoir, dans l’espoir d’être bien traité en retour. La paix de Jésus est différente car elle est littéralement donnée, c’est une grâce et non pas un mérite.

Je vous laisse la paix; je vous donne ma paix; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne craignez point.
Jean 14:27

Pourquoi, alors, manquons-nous parfois de paix ?

Tout d’abord, la paix fait partie du fruit de l’Esprit. C’est donc une conséquence de notre foi, de ce qu’on croit. Et comme tout fruit, la paix se cultive et grandit.

Mais les fruits de l’Esprit sont la charité, la joie, la paix, la patience, la douceur, la bonté, la fidélité, la bénignité, la tempérance; La loi n’est point contre ces choses. Or, ceux qui sont à Christ, ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.
Galates 5:22‭-‬25

Ce manque de paix vient de cette lutte qui existe encore entre notre Esprit, né de nouveau (l’Esprit de Dieu qui habite en nous en tant que chrétien) et notre chair. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Le chrétien est en marche.

Concrètement, lorsque nous sommes nés de nouveau, lorsque nous devenons chrétien, Dieu utilise notre conscience pour nous reprendre. C’est son Esprit qui habite désormais en nous qui nous reprend. A nous de ne pas l’éteindre ou laisser Jesus derrière la porte.

N’éteignez point l’Esprit.
1 Thessaloniciens 5:19

Attention. Il ne s’agit pas de confondre les avertissements de Dieu avec les accusations du diable qui nous rappellent des choses pour lesquelles nous ne sommes plus coupables. Les tactiques du diable sont subtiles, d’où l’importance de s’ancrer solidement dans la Parole de Dieu et d’apprendre à reconnaitre la voix de Dieu. Le diable est un professionnel de détournement de ce que Dieu dit, on le voit à plusieurs reprises dans la Bible (la tentation d’Eve, de Jésus, … jusqu’aux faux prophètes d’aujourd’hui). Le diable vient pour voler ce que Dieu a semé.

Voici donc ce que cette parabole signifie: La semence, c’est la parole de Dieu; Ceux qui la reçoivent le long du chemin, ce sont ceux qui l’écoutent; mais le diable vient, qui ôte cette parole de leur cœur, de peur qu’en croyant, ils ne soient sauvés;
Luc 8:11‭-‬12

En parlant de se faire dérober ce que Dieu sème en nous, apprenons, lorsqu’un verset se pose sur notre coeur sur telle situation, à ne pas nous arrêter a ce qu’on aimerait bien que Dieu nous dise, mais cherchons vraiment sa face dans la prière. Attention aussi aux voix extérieures, à certains conseils, qui ont une apparence de sagesse mais qui sont parfois erronées ou simplement , qui ne correspondent  pas à notre situation particulière.

En tant que chrétien, notre foi est nourrie de notre relation avec Dieu : l’écouter, lui parler, apprendre à le connaitre, le reconnaitre. Il ne s’agit pas d’une foi « théorique », mais d’une foi qui se traduit par un amour véritable, vécu au quotidien..

Mes petits enfants, n’aimons pas seulement de paroles et de la langue, mais aimons en effet et en vérité. Car c’est à cela que nous connaissons que nous sommes de la vérité, et c’est par là que nous assurerons nos cœurs devant lui. Que si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Mes bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne point, nous avons une grande confiance devant Dieu.
1 Jean 3:18‭-‬21

Pour conclure, je crois qu’être en paix ne signifie pas forcément être sauvé. MAIS je sais que mettre ma foi en Jésus me donne une paix indescriptible que personne ne peut enlever. Car cette paix dépend ni de moi, ni de ce que je fais, ni du regard des autres. Alors, j’aimerais aujourd’hui proclamer cette paix sur toi, qui lis, la paix de Dieu, une paix éternelle que rien ne peut enlever 🙂 .

Que la paix soit avec toi !

Car Dieu n’est point un Dieu de confusion, mais un Dieu de paix, comme on le voit dans toutes les Eglises des saints.
1 Corinthiens 14:33

Tu gardes au cœur ferme une paix assurée, parce qu’il se confie en toi.
Ésaïe 26:3

Ne vous inquiétez d’aucune chose, mais exposez vos besoins à Dieu en toutes occasions, par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, laquelle surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos esprits en Jésus-Christ.
Philippiens 4:6‭-‬7

Et quand vous entrerez dans quelque maison, saluez-la. Et si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous. Et partout où l’on ne vous recevra pas, et où l’on n’écoutera pas vos paroles, en sortant de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds.
Matthieu 10:12‭-‬14

Laisser un commentaire