Le dernier repas

‘ Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque? Il répondit: Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. Pendant qu’ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? Il répondit: Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera. Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l’as dit. Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.’

Matthieu 26:17-29

 

Source des illustrations : Sue Bentley/FreeBibleimages.org

Commentaire

Jésus était venu à Jérusalem pour célébrer la Pâque, un festin traditionnel pour le peuple juif qui leur rappelait que Dieu les sauvait de la mort en Egypte. Pendant la Pâque d’origine, les Israélites étaient des esclaves en Egypte et Moïse essayait de convaincre Pharaon de les laisser partir. Pharaon a refusé, alors Dieu a envoyé des plaies sur le peuple égyptien. La dernière plaie a tué tous les premiers-nés des Égyptiens. Dieu a dit aux Israélites de sacrifier un agneau et de mettre son sang sur leurs portes, et il les passerait pour sauver leurs fils de la mort. Lorsqu’il a célébré la Pâque avec ses disciples, il savait qu’il allait être capturé et tué. Pendant le repas, Jésus prit du pain et dit à ses disciples que cela représentait son corps, ce qui leur serait donné. Il prit une tasse et dit à ses disciples que cela représentait son sang, qui serait versé pour eux. Aujourd’hui, nous pratiquons la communion de la même manière pour nous rappeler ce que Christ a fait pour nous. Prions, demandant à Dieu d’être présent avec nous chaque fois que nous communions. Remercions-Le pour le don du corps et du sang de Jésus.

Laisser un commentaire