Chez le souverain sacrificateur Caïphe

Ceux qui avaient saisi Jésus l’emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les anciens étaient assemblés. Pierre le suivit de loin jusqu’à la cour du souverain sacrificateur, y entra, et s’assit avec les serviteurs, pour voir comment cela finirait. Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir. Mais ils n’en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux, qui dirent: Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours. Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu’est-ce que ces hommes déposent contre toi? Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. Jésus lui répondit: Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu’avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d’entendre son blasphème. Que vous en semble? Ils répondirent: Il mérite la mort.

Matthieu 26:57-66

 

Source des illustrations : www.lambsongs.co.nz

Commentaire

Après la capture de Jésus, il a été jugé par les dirigeants juifs. Ils l’ont accusé du crime de blasphème – disant qu’il était égal à Dieu. Les pharisiens et les sadducéens étaient en colère contre Jésus depuis un moment. Il faisait des miracles et disait aux gens qu’ils étaient pardonnés de leurs péchés, ce que seul Dieu avait le pouvoir de faire. Il a également enfreint de nombreuses règles que les pharisiens avaient adoptées pour que les Juifs les suivent. Les pharisiens ne pouvaient pas voir que Jésus était le Messie qu’ils attendaient ! Ils avaient trop peur de perdre leur propre pouvoir. Ils l’ont donc jugé et l’ont trouvé coupable de blasphème. Jésus aurait pu les arrêter – Il avait le pouvoir de sauver. Mais Il savait qu’il devait mourir pour sauver son peuple de la punition de son péché. Pouvez-vous imaginer ce que cela aurait été d’être à Jérusalem? Comment se serait-il senti si vous étiez un disciple, en regardant Jésus condamné à mourir?

Laisser un commentaire