Lecture publique des écritures

« Consacre-toi à la lecture publique de l’Écriture, à la prédication et l’enseignement ».

C’est dans une lettre de Paul à Timothée (un jeune Pasteur), et il lui parle des moyens que Timothée peut utiliser pour garder son église impliquée dans les Écritures. Que veut dire LIRE L’ÉCRITURE EN PUBLIC ? Suis-je censé m’en soucier ? Pourquoi Paul pensait que c’était si important ?

Pour Paul, cette pratique était essentielle au peuple de Dieu. Revenons au Mont Sinaï, quand les Israélites venaient d’être libérés d’Égypte. Ils ne sont plus esclaves, ils ont besoin d’une nouvelle identité et d’une nouvelle raison de vivre. Aussi, Moïse rassemble le peuple et leur lit les Écritures à voix haute. Il leur rappelle d’où ils sont venus, qui ils sont, et le nouvel avenir qu’ils sont appelés à vivre.Ce fut la première lecture publique de l’Écriture dans la Bible.Et ça ne s’est pas fini là.

Quand le peuple est finalement entré dans la terre promise, ils ont refait la lecture. Josué a rassemblé l’ensemble du peuple et ils ont écouté les Écritures lues à haute voix pour qu’ils se souviennent d’où ils viennent et comment ils peuvent continuer à vivre comme membre actif de cette nouvelle histoire.

Après la mort de Josué, nous n’avons plus d’histoires où le peuple se rassemble pour entendre la Parole de Dieu. Au lieu de ça, les gens ont oublié leur histoire.Et toute une génération a émergé d’individus qui ne connaissent plus leur Dieu ni ce que Dieu avait fait pour eux.

Mais, des siècles plus tard, un roi nommé Josias a redécouvert les Écritures et il fut tellement excité, qu’il appela Israël à reprendre cette pratique de la lecture. Ça a déclenché un réveil. Du moins, jusqu’à ce que le peuple oublie à nouveau et finisse en exil. Et c’est pourquoi, quand Esdras et Néhémie sont revenus de l’Exil, ils ont dû rappeler au peuple qui ils sont, et comment ils sont supposés vivre. C’est donc une pratique très efficace.

En fait, la lecture des Écritures ensemble, est devenue une composante essentielle de la vie Juive. Cela se faisait chaque semaine, quand les Juifs se rassemblaient à la Synagogue. Jésus, Lui-même, a participé à cette pratique. Il a même débuté sa mission lors de la lecture hebdomadaire des Écritures. Il a lu depuis les rouleaux d’Ésaïe, puis déclara à l’assistance que ces mots parlent de Lui.

Et cela nous ramène à l’église primitive, où Paul a dit à Timothée de garder cette pratique, pour immerger TOUTE la communauté dans l’histoire des Écritures.

La lecture de la Bible individuellement peut être difficile. On peut facilement se laisser distraire…Mais quelque chose se passe quand on entend la Parole de Dieu lue à voix haute, rassemblé autour de ça. D’ailleurs c’est vraiment simple !

Vous n’avez pas besoin que quelqu’un prêche ou vous enseigne : vous avez juste besoin d’écouter les Écritures pour ensuite parler ensemble de ce que vous avez entendu.

C’est ce que le peuple de Dieu a toujours fait, quand il entrait dans des temps nouveaux et incertains. Ils se souviennent de leur histoire, et qui ils sont, par la lecture publique des Écritures.

 

Ces notes sont issues de la vidéo de The Bible Project.

Laisser un commentaire